Grève surprise paralyse le tunnel sous la Manche

Grève surprise des salariés de Getlink: le tunnel sous la Manche paralysé

Jeudi 21 décembre, une grève surprise des salariés de Getlink, la société gestionnaire du tunnel sous la Manche, a provoqué une paralysie totale du trafic ferroviaire. Les passagers attendant de voyager avec l’Eurostar ont dû faire face à l’annulation de trente trains au départ de Londres, Paris ou Bruxelles, semant la panique parmi ceux qui comptaient rejoindre leurs proches pour les fêtes de fin d’année.

Publicités

Accord entre la direction et les syndicats: retour à la normale pour les trains

En début de soirée, les syndicats ont annoncé la réouverture du tunnel sous la Manche après la conclusion d’un accord avec la direction de Getlink. Cet accord a permis la reprise graduelle des trafics des navettes ferroviaires LeShuttle ainsi que des Eurostar. Eurostar a d’ailleurs annoncé la reprise de ses rotations aux horaires normaux dès le lendemain matin, avec six trains supplémentaires ajoutés pour le week-end.

Un jeudi noir pour les voyageurs bloqués à la gare du Nord

La grève inattendue a laissé des centaines de voyageurs bloqués sur les quais de la gare du Nord à Paris, à quelques jours du Réveillon de Noël. Certains ont exprimé leur frustration et leur colère, n’ayant plus d’autres alternatives pour rejoindre leurs destinations prévues pour les fêtes. Cette interruption du trafic des Eurostar est due à un conflit salarial sur la prime de fin d’année jugée insuffisante par les salariés d’Eurotunnel.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *