Leasing social pour voitures électriques: à 100 euros par mois pour les ménages modestes

Article :

Publicités

Une nouvelle mesure vient d’être lancée par le président dans le but de démocratiser l’achat de véhicules électriques en France. Le leasing social à 100 euros par mois sera proposé à moins de 25 000 personnes en 2024. Ce programme est destiné aux ménages modestes, déclarant un revenu fiscal inférieur à 15 400 euros par an, habitant à plus de 15 kilomètres de leur lieu de travail ou roulant plus de 8 000 kilomètres par an. Le gouvernement subventionnera ce leasing à hauteur de 13 000 euros par véhicule et les candidats éligibles pourront choisir et réserver un véhicule dès janvier 2024 sur le site des loueurs conventionnés par l’État.

La disponibilité des véhicules sera très variable puisque les voitures ciblées par le gouvernement devront être produites en France ou en Europe et avoir une faible empreinte carbone. Parmi les modèles éligibles, on retrouve la Twingo ZE et la Megane E-tech de Renault, ainsi que huit modèles électriques de Stellantis, notamment des Citroën, Fiat, Jeep, Opel et Peugeot. En revanche, le nombre de bénéficiaires sera limité en 2024, avec seulement entre 20 000 et 25 000 dossiers sélectionnés par le gouvernement. Cette promesse de campagne vise à encourager la transition vers les voitures électriques tout en soutenant l’industrie automobile européenne.

Pour y accéder, les candidats éligibles devront se rendre sur la plateforme mon-leasing-electrique.gouv.fr afin de vérifier leur éligibilité. Le dispositif, qui permet un achat sans apport initial, est prévu pour un engagement de trois ans et offrira un choix d’une dizaine de modèles essentiellement français ou européens. Les prix seront en moyenne de 100 euros par mois, mais peuvent varier en fonction des modèles, certains étant à une cinquantaine d’euros, avec un engagement de trois ans. En parallèle, le gouvernement a également publié une liste des voitures électriques éligibles au nouveau bonus écologique du gouvernement, qui favorise la production automobile européenne en excluant certains modèles importés de Chine.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *