Le groupe Casino en négociations exclusives pour le rachat de magasins

Le groupe Casino entrevoit le bout du tunnel

Le groupe Casino, accablé par une dette colossale, est en négociations exclusives avec Auchan/Intermarché pour le rachat de 313 magasins. Les salariés des magasins transférés seraient repris, offrant ainsi une lueur d’espoir aux 2000 manifestants à Saint-Étienne. Cette opération renforcerait Auchan et Intermarché, selon Michel-Édouard Leclerc, président du groupe Leclerc. Bien que reconnaissant que cette annonce ait provoqué « un petit frisson », il refuse de céder à la panique, soulignant qu’il ne faut pas avoir peur des rochers.

Publicités

Intermarché et Auchan se partagent la dépouille de Casino

Intermarché et Auchan ont annoncé le rachat de 313 supermarchés et hypermarchés de Casino, pour un montant de 1,3 milliard d’euros. Cette opération permet à Intermarché de renforcer sa part de marché en France, de se rapprocher de la barre des 2000 points de vente et de rivaliser avec Carrefour. Intermarché s’offre ainsi de nouvelles opportunités pour faire rayonner ses propres marques et bénéficier de tarifs préférentiels auprès des fournisseurs.

Une longue histoire, mais une page qui se tourne

Fondé en 1898 à Saint-Étienne, le groupe Casino a su traverser les époques et se démarquer par ses innovations dans le secteur de la distribution. Cependant, la marque est sur le point de disparaître avec le rachat annoncé de ses supermarchés et hypermarchés. La disparition de Casino marque la fin d’une longue histoire et laisse place à une redistribution des cartes dans le monde de la grande distribution en France.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *