La fusion entre Adobe et Figma annulée suite à des obstacles règlementaires

La fin de la fusion entre Adobe et Figma : un échec réglementaire

La fusion entre Adobe et Figma, annoncée en septembre pour un montant de 20 milliards de dollars, a finalement été annulée. Les autorités de régulation européenne et britannique ont exprimé leur inquiétude quant aux risques d’étouffement de la concurrence si Figma se fondait dans la Creative Suite d’Adobe. Malgré les tentatives de concessions de la part d’Adobe, aucune solution n’a été trouvée face à ces obstacles règlementaires, et les deux sociétés ont décidé de mettre un terme à leur projet de fusion.

Publicités

En réponse aux réserves des régulateurs, Adobe avait proposé de se séparer de son logiciel de prototypage XD et même de laisser Figma en dehors de sa Creative Suite. Cependant, ces concessions n’ont pas suffi à convaincre les autorités de régulation, et les deux sociétés ont finalement dû renoncer à leur projet, affirmant qu’il n’y avait aucune voie claire pour obtenir les approbations réglementaires nécessaires.

Malgré l’annulation de la fusion, Figma ne repart pas les mains vides. En effet, Adobe devra verser une pénalité de 1 milliard de dollars à Figma, comme initialement prévu dans le contrat. Figma prévoit également de terminer l’année 2023 avec plus de 600 millions de dollars en revenus annuels, représentant une augmentation significative par rapport à l’année précédente.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *