La France et la Suède signent un accord de coopération nucléaire

La France et la Suède signent un accord de coopération nucléaire

La ministre française de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a signé une lettre d’intention en matière de coopération nucléaire avec son homologue suédoise Ebba Busch. Cet accord est le signe d’un retour en force du nucléaire en Europe, les deux pays ayant décidé de miser massivement sur cette source d’énergie décarbonée pour atteindre leurs objectifs climatiques.

Publicités

La Suède a annoncé qu’elle prévoyait de produire « massivement » de l’énergie nucléaire pour décarboner son économie, avec la construction de deux réacteurs suivie par dix réacteurs supplémentaires d’ici 2045. De son côté, la France a promis la construction de six nouveaux réacteurs nucléaires et envisage d’en lancer huit de plus. Cette coopération renforcera également les capacités industrielles suédoises et européennes.

La lettre d’intention ne présage pas de la technologie qui sera choisie, mais l’accord et la construction de nouveaux réacteurs en Suède bénéficieront à la filière nucléaire française. Outre la France et la Suède, une douzaine de pays européens misent sur une relance du nucléaire pour assurer leur approvisionnement en électricité.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *