La France bat un record d’exportation d’électricité

Record d’exportation d’électricité

Le 22 décembre dernier, la France a battu un record d’exportation d’électricité en fournissant 18 680 mégawatts à ses pays voisins. Cette performance a été rendue possible grâce à une conjonction de facteurs favorables, notamment une baisse de la consommation nationale, des températures clémentes et une disponibilité accrue du parc nucléaire. Ces exportations ont notamment bénéficié à l’Allemagne, au Benelux, à l’Italie, à la Suisse, au Royaume-Uni et à l’Espagne.

Publicités

Des conditions favorables

La baisse de la consommation en France, liée à la période de vacances, et des températures plus élevées que la normale ont contribué à ce record d’exportations d’électricité. De plus, la production éolienne a couvert près de 20 % de la production électrique nationale, tandis que la disponibilité du parc nucléaire a augmenté par rapport à l’année précédente. Cette conjonction de conditions favorables a permis à la France d’exporter une quantité sans précédent d’électricité vers ses voisins.

Une situation renversée

Ce record d’exportation marque un changement significatif par rapport à la situation de l’année précédente, marquée par des difficultés liées à la corrosion détectée sur plusieurs réacteurs nucléaires. La France avait alors dû importer de l’électricité pour la première fois en 42 ans. Aujourd’hui, la disponibilité accrue du parc nucléaire et la forte production éolienne ont permis à la France de redevenir exportatrice d’électricité et de battre un record historique d’exportation.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *