La Chine régule l’industrie du jeu vidéo, provoquant la chute de géants

La Chine régule l’industrie du jeu vidéo, provoquant la chute de géants

L’industrie du jeu vidéo chinoise a connu un weekend tumultueux avec des pertes colossales pour deux de ses plus grandes entreprises, Tencent et NetEase. Cette débâcle a été provoquée par l’annonce d’un projet de loi visant à restreindre les mécanismes de monétisation des jeux, notamment en s’attaquant aux pratiques incitatives à la dépense et à la dépendance des joueurs. Les investisseurs ont réagi en vendant massivement leurs actions, entraînant une perte de 80 milliards de dollars en valeur boursière.

Publicités

Les mesures annoncées par le gouvernement chinois visent à limiter les bonus de connexions quotidiennes, les transactions in-game et à automatiser la collecte des informations personnelles des joueurs. Bien que ces décisions aient été prises dans le but de réguler l’industrie et d’encourager des jeux de meilleure qualité, elles ont suscité des craintes parmi les actionnaires et incité les entreprises à tenter de rassurer les investisseurs.

Malgré l’approbation de nouveaux jeux par le gouvernement, les sociétés de jeux chinoises ont vu leurs actions chuter de manière significative, impactant également des investissements étrangers tels que celui de Tencent dans Ubisoft. Cette régulation plus stricte pose des défis pour l’industrie du jeu vidéo en Chine et soulève des inquiétudes quant à son avenir sur le plan national et international.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *