La Banque Postale envisage de fermer Ma French Bank

La Banque Postale envisage de mettre fin à Ma French Bank

Seulement deux mois après son arrivée à la tête de la Banque Postale en remplacement de Philippe Heim, Stéphane Dedeyan envisage de mettre fin aux activités de Ma French Bank, la banque en ligne lancée en 2019. Une décision qui tombe alors que la filiale n’a pas atteint les objectifs de rentabilité espérés.

Publicités

Malgré un succès indéniable auprès des clients, Ma French Bank n’a pas atteint la rentabilité et n’a pas encore trouvé son modèle économique. Dans un marché extrêmement concurrentiel, en pleine consolidation, qui requiert une taille critique suffisante pour espérer devenir rentable, des investissements massifs seraient nécessaires pour le développement de Ma French Bank, notamment en élargissant sa gamme de produits et d’offres d’équipement.

La fermeture potentielle de Ma French Bank affecterait bien évidemment ses 161 employés, qui se verraient proposer de continuer leur carrière au sein du groupe La Poste. Pour les 750 000 clients de la banque en ligne, un réacheminement vers le réseau physique de La Banque Postale est envisagé.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *