Baisse alarmante de la construction neuve en 2023

Crise du logement neuf : une année difficile pour le secteur du bâtiment

En cette fin d’année, la Fédération française du bâtiment (FFB) a publié des chiffres alarmants sur la construction neuve en France. En effet, la production de logements neufs a chuté de 7,8 % par rapport à l’année précédente, avec seulement 286 000 mises en chantier prévues pour 2023, soit une baisse de 22,3 %. Cette crise touche tous les territoires et types de logements, mettant en péril l’activité des entreprises du bâtiment. De plus, le nombre de permis de construire a connu un effondrement de 24 %, aggravant la situation.

Publicités

Baisse inquiétante du logement neuf selon la FFB

Selon une récente analyse de la FFB, la construction de logements neufs en France est en proie à une baisse persistante. En effet, le nombre de mises en chantier prévues pour la fin de l’année 2023 est à son plus bas niveau depuis 1992, avec seulement 286 000 unités, soit une diminution de 22 %. Cette situation a également entraîné la perte de 3 000 emplois dans le domaine de la construction neuve, soulignant l’ampleur de la crise actuelle.

Pronostic 2024 : maintien de la tendance baissière

La perspective pour l’année 2024 dans le secteur du logement neuf reste sombre, avec une hausse continue des coûts de production, des normes plus strictes et la menace de suppressions d’emplois. La hausse des taux de crédit immobilier et des prix de l’immobilier neuf a rendu l’accès au crédit difficile pour les ménages, impactant leurs projets de construction. Les prévisions pour 2024 restent pessimistes, avec une baisse attendue de 16 % des mises en chantier et de 12 % dans les permis de construire, annonçant une chute d’activité pouvant atteindre -21 %.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *