Grève surprise d’Eurotunnel : pagaille dans les gares et conséquences majeures

La grève surprise provoque la pagaille dans les gares et entraîne des conséquences importantes

La grève surprise des salariés d’Eurotunnel a occasionné l’annulation de 30 Eurostar jeudi après-midi, créant ainsi la panique dans plusieurs gares européennes. La compagnie a annoncé l’ajout de six trains supplémentaires de ce vendredi à dimanche pour compenser les désagréments causés par la grève. Suite à des négociations entre la direction et les représentants des organisations syndicales, un accord a été trouvé jeudi soir, permettant la reprise graduelle du trafic des navettes ferroviaires LeShuttle et des Eurostar.

Publicités

Une grève inattendue et ses conséquences sur le trafic Eurotunnel

La grève inattendue des salariés d’Eurotunnel a entraîné la fermeture du tunnel sous la Manche jeudi à midi, empêchant ainsi la circulation des Eurostar et des navettes ferroviaires. Suite à cette fermeture, les passagers ont été contraints d’annuler ou de chercher des solutions alternatives pour leurs déplacements. Le ministre français des Transports, Clément Beaune, a qualifié cette situation d’inacceptable et a appelé à une solution immédiate.

Une situation de déblocage après des négociations intenses

Après des heures de négociations et l’intervention du ministre des Transports français, un accord a été trouvé entre la direction d’Eurotunnel et les représentants des organisations syndicales. Cet accord a permis la reprise graduelle du trafic des navettes ferroviaires LeShuttle dès jeudi soir et des Eurostar ce vendredi. En réponse à cette situation, Eurostar a ajouté six trains supplémentaires de vendredi à dimanche pour permettre aux voyageurs affectés par la grève de voyager avant Noël.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *