Croissance significative de l’emploi dans l’industrie pharmaceutique en France

En 2022, l’industrie pharmaceutique en France a enregistré une croissance significative de recrutements, avec près de 3 000 emplois supplémentaires créés par rapport à l’année précédente, selon les données communiquées par le LEEM, le syndicat de la filière française du médicament. Ces embauches concernent principalement des emplois qualifiés, nécessitant un niveau d’études supérieur à Bac +2. Cette accélération des embauches est attribuée à une prise de conscience suscitée par la pandémie de Covid-19 et à la volonté de réindustrialiser les territoires français, notamment dans le but de renforcer la production de médicaments.

Publicités

Les entreprises du secteur pharmaceutique, de toutes tailles, ont été touchées par cette tendance à la hausse des effectifs, reflétant ainsi une dynamique de recrutement généralisée. L’investissement de 3,7 milliards d’euros annoncé en 2023 pour renforcer la production de médicaments en France a également contribué à stimuler les embauches, avec des projets d’extensions, de modernisations de sites de production existants et des initiatives de décarbonation. Cependant, malgré cette croissance, le secteur reste confronté à des défis en matière de compétences, notamment dans les nouveaux métiers numériques liés à la gestion des données, devenues indispensables au développement de l’industrie pharmaceutique.

La croissance des effectifs dans l’industrie pharmaceutique s’accompagne d’une progression de 2,7% du nombre de salariés entre 2021 et 2022, atteignant un total de 106 038 employés. Cette hausse concerne toutes les catégories de métiers, en particulier les effectifs dans le contrôle qualité des médicaments et la production, qui représentent ensemble plus de 2% des emplois. Avec 271 sites de production répartis sur le territoire, la France dispose d’un maillage dense offrant de multiples opportunités d’emploi, notamment dans les régions Hauts-de-France, Grand Est et Pays de la Loire, affichant les plus fortes croissances.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *