Explosion meurtrière à Conakry

Explosion et incendie à Conakry : Une catastrophe meurtrière

Au moins 14 personnes ont perdu la vie et 190 ont été blessées dans un violent incendie qui a ravagé le centre de Conakry suite à l’explosion du principal dépôt de carburant du pays. L’explosion, survenue dans la nuit de dimanche à lundi, a provoqué d’importants dégâts matériels dans le quartier administratif et des affaires de la capitale guinéenne. Les sapeurs-pompiers se sont relayés toute la nuit et une grande partie de la journée pour venir à bout des flammes, qui ont été maîtrisées dans l’après-midi selon le gouvernement.

Publicités

Le chef de la junte au pouvoir, Mamadi Doumbouya, a appelé à la solidarité et à la prière pour la nation en ces moments difficiles, tandis que le gouvernement a annoncé la fermeture des écoles et demandé aux travailleurs de rester chez eux. Une cellule de crise a été mise en place et un plan d’urgence sanitaire a été activé pour prendre en charge les blessés. Des secouristes étrangers, notamment du Sénégal et du Mali, sont attendus. L’Union européenne et les États-Unis ont exprimé leur solidarité.

Le quartier portuaire, habituellement bondé, avait des allures de ville morte après l’explosion, qui a également entraîné la fermeture temporaire des stations-service sur l’ensemble du territoire national pour éviter la spéculation. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’accident et une enquête judiciaire pour des faits présumés « d’incendie volontaire » a été ouverte.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *