Des frappes israéliennes meurtrières à Gaza

Des frappes israéliennes meurtrières à Gaza

Les bombardements israéliens se poursuivent à Gaza, avec un bilan particulièrement lourd. Au moins 70 personnes ont été tuées dans une frappe israélienne sur des maisons dans un camp de réfugiés dans la bande de Gaza. Le ministère de la Santé du Hamas a également signalé qu’une frappe à Khan Younès avait fait au moins 18 morts. La situation humanitaire est préoccupante, avec la population au bord de la famine après plus de deux mois de guerre.

Publicités

Une nouvelle tragédie s’est ajoutée à ce tableau déjà sombre, avec la découverte de cinq otages israéliens retrouvés morts dans un réseau de tunnels du nord de la bande de Gaza. L’armée israélienne a confirmé la triste nouvelle, laissant en suspens les circonstances du décès de ces otages. La guerre a également coûté la vie à de nombreux journalistes, avec le cap des 100 journalistes tués depuis le début du conflit atteint, selon les chiffres publiés par le bureau gouvernemental des médias à Gaza.

La guerre entre Israël et le Hamas, entrée dans son 80e jour, a été déclenchée par une attaque perpétrée par le mouvement islamiste palestinien le 7 octobre. Le bilan humain est lourd, avec plus de 20 000 morts depuis le début des bombardements israéliens, majoritairement des civils. Tant du côté israélien que palestinien, les pertes en vies humaines sont considérables et la situation reste critique.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *