Cyberattaque perturbant la distribution de carburant en Iran

Cyberattaque contre les stations-service en Iran

Une cyberattaque a récemment perturbé la distribution de carburant dans les stations-service iraniennes, touchant jusqu’à 60% des stations du pays. Le ministre du pétrole a pointé du doigt les États-Unis et Israël, dénonçant une conspiration visant à faire souffrir la population. Des unités de police ont été déployées aux entrées des stations-service fermées à Téhéran, illustrant l’ampleur de la perturbation.

Publicités

Les attaques ont été revendiquées par un groupe se présentant comme des « hacktivistes », affirmant agir en réponse aux actions de la République islamique et de ses alliés dans la région. Ces attaques récurrentes semblent viser spécifiquement les entités iraniennes, suscitant des suspicions sur d’éventuelles affiliations à des acteurs étatiques malgré les dénégations israéliennes.

La situation a eu un impact significatif, avec des précédentes attaques en 2021 ayant entraîné une panne généralisée des stations-service pendant une semaine. La tension régionale liée au conflit entre Israël et le Hamas ajoute un contexte géopolitique majeur à ces cyberattaques, amplifiant les enjeux et les suspicions entourant ces événements.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *