Les seniors au chômage : oubliés de la société

Le poids de la solitude chez les seniors au chômage

De nombreux seniors au chômage font face à un isolement professionnel qui se transforme en isolement social, les laissant dans la solitude la plus absolue. Rejetés par la société et souffrant de préjugés de la part des recruteurs, ils se retrouvent condamnés à rester dans l’inactivité pendant de nombreux mois, voire plusieurs années. La majeure partie des plus de 50 ans font part de la sensation d’être totalement abandonné par la puissance publique, notamment par l’opérateur censé les accompagner, à savoir Pôle emploi.

Publicités

Un accompagnement insuffisant de la part de Pôle emploi

Les demandeurs d’emploi seniors dénoncent le manque de prise en charge de la part de Pôle emploi, qui ne semble pas intégrer la spécificité de leur recherche d’emploi. Les offres d’emploi transmises par l’opérateur s’avèrent souvent inadaptées et ne tiennent pas compte des compétences et des expériences des seniors. De plus, certains d’entre eux se voient refuser la possibilité de suivre des formations, aggravant ainsi leur situation professionnelle.

Des initiatives locales pour accompagner les seniors

Face à ce constat, certaines initiatives locales voient le jour pour accompagner de manière plus fine les demandeurs d’emploi seniors. Certaines agences de Pôle emploi créent des services spécifiques pour accompagner plus particulièrement les seniors de leur territoire, tel que des clubs de demandeurs d’emploi seniors ou des ateliers spécifiques. Néanmoins, l’inégalité territoriale se fait ressentir, privant certains demandeurs d’emploi de ce type d’accompagnement.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *