Les granulés de bois : compétitifs malgré les prix élevés

Les granulés de bois : compétitifs malgré les prix élevés

Alors que les prix des granulés restent élevés, des analyses montrent qu’ils restent compétitifs face à d’autres sources d’énergie. La grande question se pose : risque-t-on une rupture de stock des pellets cet hiver ? Malgré leur coût élevé, les énergies de ce type ne voient plus leur prix augmenter, ce qui est rassurant pour les consommateurs. L’année dernière, la crise énergétique a provoqué une forte demande créant des pénuries locales. Heureusement, l’Agence de la transition écologique (ADEME) prédit qu’il n’y aura pas de pénurie cette année, grâce à une meilleure préparation des consommateurs.

Publicités

Un approvisionnement anticipé contre la crise

Un approvisionnement anticipé s’est révélé être une stratégie efficace contre une crise similaire cette année. D’après l’Association nationale du chauffage de pellets, la crise de 2022 était due à une réaction excessive des consommateurs. La production de granulés a augmenté, ce qui a aidé à stabiliser la situation. Durant l’hiver 2022-2023, les utilisateurs de poêles à bois ont été sévèrement impactés par la crise énergétique. Cette situation difficile a poussé à un changement de comportement. Les experts observent que les consommateurs ont tiré des leçons de ces événements, adoptant des stratégies plus prévoyantes pour éviter des problèmes d’approvisionnement.

La viabilité économique des granulés de bois

Malgré la crise passée, les prix des pellets restent élevés. Toutefois, l’ADEME souligne leur compétitivité face aux énergies fossiles. Eric Vial insiste sur ce point, affirmant que les granulés, bien que coûteux, restent une option économique. Comparativement à l’année passée, le prix a diminué de façon significative. Les granulés sont maintenant 50 % moins chers que l’électricité et 30 % moins chers que le fioul. Une étude récente du ministère de la Transition écologique montre une baisse du coût de production des granulés, rendant ces derniers plus compétitifs face au fioul et à l’électricité.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *