Le groupe hôtelier Louvre Hôtels lance un plan de rénovation ambitieux

Le deuxième groupe hôtelier en France lance un plan de rénovation ambitieux

C’est un groupe discret, mais pourtant très puissant dans l’industrie hôtelière en France. Le conglomérat chinois Jin Jiang, à travers sa filiale Louvre Hôtels, possède plus de 900 établissements en France, un nombre impressionnant qui le place en deuxième position derrière Accor. Cependant, malgré cette présence massive, le groupe est en perte de vitesse, avec une diminution de 18 hôtels en 2022 par rapport à l’année précédente. Pour inverser cette tendance, le nouveau patron, Federico Gonzalez, a annoncé un plan stratégique sur cinq ans avec un investissement prévu de 400 millions d’euros, dont 70% seront consacrés à la France.

Publicités

Le plan de rénovation vise à donner un coup de jeune à 80% du parc d’ici cinq ans, en commençant par les 160 hôtels dont le groupe est propriétaire. Les marques phares, telles que Campanile, Première Classe et Kyriad, seront rénovées pour monter en gamme et regagner de l’attrait auprès des clients. En plus des rénovations, de nouveaux services seront proposés aux franchisés, avec pour objectif d’intégrer 200 nouveaux hôtels dans le réseau d’ici 2028. Le groupe espère ainsi reconquérir sa place de leader sur le segment de l’hôtellerie économique en France et sur d’autres marchés prioritaires comme la Chine et l’Inde.

Un vaste programme de rénovation et de repositionnement des marques

Pour réussir son plan de rénovation, Federico Gonzalez prévoit de repenser complètement l’offre des marques du groupe, en les positionnant dans le top trois de leur segment sur chaque marché où elles sont présentes. Les marques historiques telles que Campanile bénéficieront d’un nouveau design, avec un objectif de rendre chaque séjour « inoubliable de partage et de convivialité ». En parallèle, de nouvelles marques telles que Hosho (auberges de jeunesse) et Tulip Hôtels & Résidences (appartements pour des séjours longue durée) seront développées pour répondre à l’évolution de la demande des clients vers de nouveaux concepts hybrides.

Le programme de rénovation des hôtels comprend également une refonte des outils de gestion et la création d’une plateforme de services pour les franchisés, afin de leur assurer une meilleure profitabilité et efficience. Ces transformations s’accompagneront également d’un repositionnement sur les marchés prioritaires, avec des investissements ciblés en France, en Chine et en Inde, tout en envisageant de quitter certains marchés où la croissance n’est pas justifiée. Ce vaste programme, qui s’étalera sur cinq ans, vise à redonner du dynamisme au groupe et à le positionner comme un acteur majeur de l’industrie hôtelière en Europe.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *