Le bassin d’Arcachon durcit ses règles pour les locations saisonnières

Le bassin d’Arcachon durcit ses règles pour les locations saisonnières

Le règne des plateformes de type Airbnb touche-t-il à sa fin sur le bassin d’Arcachon ? Un ras-le-bol s’est exprimé par les maires du Syndicat intercommunal du bassin d’Arcachon (Siba), qui ont décidé d’appliquer une nouvelle réglementation sur les locations saisonnières. En effet, les élus ont constaté que les propriétaires consacrent leurs biens au tourisme au détriment des ménages modestes qui peinent à trouver un logement sur le territoire pendant la haute saison. Une amende de 5 000 euros est prévue pour les propriétaires qui ne se conformeraient pas à cette nouvelle réglementation.

Publicités

La ville de Vannes prend également des mesures pour limiter les meublés de tourisme. Les propriétaires seront désormais limités à deux locations maximum, et devront obligatoirement se déclarer en mairie pour mettre un bien en location sur les plateformes en ligne. La nouvelle réglementation entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2024 et sera appliquée sans période de tolérance. Des dérogations seront cependant accordées aux propriétaires louant à des étudiants, dans le but de soutenir cette catégorie de locataires.

En parallèle, la mixité sociale dans les nouvelles constructions de Vannes va également connaître des changements à partir du 1er mars 2024, avec un abaissement du seuil de logements sociaux imposé par la ville. Enfin, une opération de restauration immobilière (ORI) a été décidée pour neuf immeubles très dégradés du centre-ville, dans le but de pousser les propriétaires à rénover leurs biens.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *