La France réduit le bonus à l’achat de véhicules électriques

La France revoit à la baisse le bonus à l’achat de véhicules électriques

Après l’annonce de l’Allemagne de supprimer son dispositif de bonus à l’achat de véhicules électriques dès 2024, la France emboîte le pas. Selon les informations des Echos, le bonus passerait ainsi de 5000 à 4000 € l’année prochaine. Cette décision, motivée par des contraintes budgétaires, suscite des inquiétudes dans le secteur automobile en crise dans sa section électrique.

Publicités

Les foyers les plus modestes devraient, quant à eux, encore bénéficier d’un bonus majoré à hauteur de 7000 €. Cela signifie que ce sont les 60 % de Français les plus « riches » qui devront payer leurs voitures électriques un peu plus cher. Selon une source du gouvernement citée par Les Echos, le coût du bonus ne cesse d’augmenter en France, passant de 300 millions d’euros en 2017 à 1,3 milliard d’euros en 2023, et atteignant 1,5 milliard en 2024.

Il semble que les aides de l’État ne devraient servir que d’amorce, et avec les véhicules électriques représentant 20 % du marché, ce système d’incitation à l’achat pourrait disparaître dans les années à venir.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *