La dette publique française continuera de croître en 2024

La dette publique française continuera de croître en 2024

La révision à la baisse par les économistes de la croissance française en 2024 complique la donne des prochains mois. Alors que les États européens se sont accordés sur un retour des règles budgétaires, l’Insee annonce que la dette publique de la France a atteint 111,7 % du PIB à la fin du troisième trimestre 2023, bien loin du plafond de 60 % qui entrera en vigueur dès janvier 2024.

Publicités

Des préoccupations autour de la maîtrise des finances publiques

Le ministre délégué aux Comptes publics a soulevé des inquiétudes concernant la situation financière du pays, affirmant que la dette publique de 3 088,2 milliards d’euros est une source de préoccupation. Il a mentionné la nécessité de mieux maîtriser les finances publiques et de réduire le déficit pour assurer la responsabilité envers les générations futures.

Retour des taxes sur l’électricité et assouplissement des règles budgétaires

En plus des préoccupations liées à la dette publique, le ministre a confirmé le retour progressif des taxes sur l’électricité, justifiant que les dispositifs mis en place pendant la crise de l’énergie ne sont plus durables. Parallèlement, les ministres des Finances de l’Union européenne ont convenu d’un assouplissement des règles budgétaires pour garantir le redressement des finances publiques sans compromettre les investissements.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *