La compagnie ferroviaire espagnole Renfe étend ses opérations en France

Après l’ouverture de deux premières lignes à grande vitesse entre la France et l’Espagne en 2023, la compagnie ferroviaire espagnole, Renfe, a annoncé son intention de s’attaquer à un tronçon 100% français en 2024. Cette nouvelle desserte concernera le trajet entre Paris, Lyon et Marseille, mettant ainsi la Renfe en concurrence directe avec la SNCF et Trenitalia. Depuis cinq mois, les trains espagnols entre l’Espagne et les villes françaises de Lyon et Marseille ont déjà transporté 250 000 voyageurs, avec un taux d’occupation moyen de 80%. Avec l’extension de ses opérations jusqu’à Paris, la Renfe envisage de passer de quatre trains quotidiens à 16 par jour dès 2024, avec des nouvelles lignes prévues passant par Montpellier et Nîmes.

Publicités

La compagnie nationale espagnole a également annoncé son ambition de prolonger ses liaisons jusqu’à la capitale française avant la fin de l’année 2024, entrant ainsi en concurrence directe avec la SNCF et Trenitalia sur l’axe à grande vitesse Paris-Lyon. Les nouvelles opérations de la Renfe en France impliqueront une augmentation de capacité grâce à la mise en service des nouveaux trains AVE s-106, offrant plus de 500 sièges par train. Avec un taux d’occupation moyen de 80%, la demande annuelle de billets AVE est estimée à plus de 2,1 millions. La compagnie espagnole a d’ores et déjà transporté plus de 250 000 personnes en cinq mois, consolidant ainsi sa position sur le marché ferroviaire français.

Renfe, qui a démarré ses opérations en France il y a cinq mois, a été reconnue par la Chambre de Commerce Espagnole en France comme l’Entreprise Espagnole de l’Année. La compagnie a confirmé son objectif de croissance exponentielle sur le marché français pour l’année à venir en étendant ses opérations à Paris et en quadruplant ses services en France d’ici 2024. En plus de Paris, la Renfe desservira désormais trois nouvelles gares en France, à savoir Lyon Perrache, Montpellier Sud de France et Nîmes Port-du-Gard, reliant au total 17 destinations de part et d’autre de la frontière.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *