La bataille contre l’inflation n’est « pas encore » gagnée, affirme le patron des centres E. Leclerc

Lors de son intervention à l’émission BFM Politique ce dimanche 10 décembre, Michel-Edouard Leclerc, président du comité stratégique des centres E.Leclerc, a exprimé son point de vue sur la lutte contre l’inflation en France. Selon lui, cette bataille n’est « pas encore » gagnée malgré les affirmations du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

Publicités

M. Leclerc a déclaré anticiper un ralentissement de la hausse des prix, plafonnée à « 2,3% » dans ses enseignes, et dont les effets devraient se faire ressentir dans le porte-monnaie des Français dès « février, mars ». Néanmoins, il a souligné que les pouvoirs publics ont fait un déni d’inflation, et que tous les industriels auraient dû se mobiliser dès le début des achats des matières premières pour limiter les hausses spéculatives.

Par ailleurs, M. Leclerc a assuré que les prix des produits alimentaires phares de Noël, tels que le saumon, le foie gras et la volaille, resteront abordables pour les Français les plus modestes. Il a aussi mentionné une anticipation de moindres tensions sur les prix de ces produits, notamment grâce à un accord entre la communauté européenne et l’Ukraine sur le foie gras et le canard.

En ce qui concerne les négociations commerciales annuelles avec les distributeurs, M. Leclerc a confirmé que son groupe « va aller chercher auprès des grands industriels multinationaux du négatif pour compenser l’hyperinflation d’hier », et a promis l’application de baisses de prix dès le début de l’année prochaine.

Alors que les négociations commerciales sont actuellement en cours, M. Leclerc s’est montré optimiste quant à l’issue de la lutte contre la hausse des prix, mais a souligné que la bataille de l’inflation est loin d’être terminée.

La bataille contre l’inflation s’annonce donc comme un enjeu majeur pour l’année à venir, avec des négociations en cours pour limiter l’impact sur le pouvoir d’achat des consommateurs français.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *