Inflation alimentaire : le budget des Français pour le repas de Noël en baisse

Le budget des Français pour le repas de Noël en baisse

D’après une récente étude de Cofidis en partenariat avec CSA Research, le budget des Français pour le repas de Noël a diminué de 7 euros en un an, passant à 120 euros. Cette baisse est directement liée à l’inflation alimentaire, qui a des conséquences sur les dépenses des ménages pour les fêtes de fin d’année. En dépit d’une inflation alimentaire en baisse, le montant moyen dépensé par les Français pour le repas de Noël reste ainsi supérieur à celui de l’année précédente, mais en baisse par rapport à Noël 2021.

Publicités

Les effets de l’inflation sur les produits phares des repas de Noël

Les produits phares des repas de Noël, tels que le foie gras, le champagne et le saumon fumé, sont les premières victimes de cette réduction du budget des ménages. Selon les chiffres récents de NielsenIQ, les volumes de ventes de ces produits ont tous connu une baisse significative par rapport à l’année précédente. La hausse des prix, notamment du champagne, du foie gras et des chocolats, est également un facteur contribuant à cette baisse des ventes.

L’impact de l’inflation sur le comportement d’achat des Français

L’inflation a clairement pesé sur le comportement d’achat des Français à l’approche des fêtes de fin d’année. De nombreux consommateurs se disent inquiets de l’impact du contexte économique sur la préparation et l’organisation des festivités, en grande partie en raison des prix élevés dans les rayons des supermarchés. Certains ont dû restreindre leur budget pour les cadeaux et l’alimentation, impactant ainsi leurs dépenses de fin d’année. La période des fêtes s’annonce ainsi plus restreinte pour de nombreux ménages français.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *