Hausse des prix de l’immobilier dans les Côtes-d’Armor

Les prix de l’immobilier dans le département des Côtes-d’Armor ont connu une hausse significative au cours de la période de septembre 2022 à août 2023, selon une étude menée par la chambre départementale des notaires. Il a été constaté une augmentation de 23% pour les appartements neufs, avec un prix médian au m² de 4 370 €, et de 4,3% pour les appartements anciens, avec un prix médian au m² de 2 200 €. Par ailleurs, les ventes d’appartements anciens ont diminué (-14%), tandis que les achats d’appartements neufs ont augmenté significativement (+79%) au cours de la même période.

Publicités

Les chiffres révèlent également une disparité des prix selon les communes, notamment sur le littoral, où les prix au m² sont les plus élevés. Par exemple, dans les villes telles que Pléneuf-Val-André, Erquy et Saint-Cast-Le-Guildo, les prix des appartements anciens sont en augmentation, avec des prix médians au m² dépassant 4 000 €. En revanche, les maisons anciennes dans les terres affichent des prix plus bas, avec une moyenne de 179 000 euros dans le département, le classant ainsi comme le département le moins cher de Bretagne sur les maisons anciennes.

La crise immobilière a également eu un impact sur les notaires, avec une baisse du nombre d’actes de vente et une diminution du chiffre d’affaires. En effet, le nombre d’actes de vente a chuté de façon significative, passant de 1,2 million en 2022 à environ 890 000 en 2023, selon une estimation établie. Cette situation a entraîné des conséquences économiques pour les notaires, certains étant contraints de licencier en raison de la baisse d’activité.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *