Extension des aides pour accéder au très haut débit annoncée

**Extension des aides pour accéder au très haut débit annoncée par le ministre délégué chargé du Numérique**

Publicités

Le ministère délégué chargé du Numérique, Jean-Noël Barrot, a annoncé dans une interview avec la Tribune Dimanche que les aides existantes, limitées aux zones rurales, seront étendues à tous ceux qui ne sont pas encore éligibles à la fibre. Cette mesure vise à étendre l’accès au très haut débit à 7 millions de foyers non éligibles à la fibre. Depuis 2019, près de 142 000 foyers situés dans les zones rurales ont bénéficié d’une aide qui peut aller jusqu’à 300 euros, voire 600 euros pour les plus modestes, pour l’acquisition d’équipements nécessaires comme une parabole, pour ceux qui n’ont pas accès à la fibre.

Le ministre a déclaré que cette « mesure forte au service de l’aménagement du territoire » sera effective au début de l’année prochaine. Il a souligné que cette extension des aides représente un pas de plus vers le droit au très haut débit pour tous, avec un budget total de 20 millions d’euros consacré à cette initiative. Cette annonce arrive alors que le gouvernement maintient l’objectif d’une généralisation de la fibre optique d’ici à 2025, dans le cadre de la fermeture du réseau historique en cuivre de l’opérateur Orange d’ici 2030.

**Un déploiement soutenu de la fibre optique pour atteindre une généralisation d’ici 2025**

Malgré les défis restants, le déploiement de la fibre optique se poursuit à un rythme soutenu, avec près de 10 000 prises par jour déployées par les opérateurs au troisième trimestre 2023. Le ministre délégué chargé du Numérique a indiqué que les déploiements se sont accélérés dans les zones rurales, mais ont eu tendance à ralentir dans les zones urbaines. Cependant, un récent accord avec l’opérateur Orange devrait permettre de réaccélérer le déploiement, avec pour objectif la généralisation de la fibre en 2025, conformément à l’engagement du président de la République.

Le déploiement de la fibre et d’autres technologies a permis à l’Internet à très haut débit d’être désormais accessible à 100 % des Français. Cette avancée s’inscrit dans le cadre d’un plan d’aménagement du territoire de 20 milliards d’euros, à travers lequel jusqu’à 20 000 foyers et entreprises ont été raccordés à la fibre optique par jour dans les années 2021-2022. Malgré des investissements considérables et des progrès significatifs, des défis subsistent notamment en ce qui concerne la qualité de la connexion et la résilience des infrastructures face au dérèglement climatique.

**Un objectif de généralisation du très haut débit d’ici 2025 encore à atteindre**

Malgré les avancées réalisées, le ministère délégué chargé du Numérique reconnaît que certains défis persistent, notamment en ce qui concerne la qualité des réseaux de fibre et la résilience des infrastructures face aux aléas climatiques. Des efforts seront nécessaires pour garantir la qualité de la connexion et rendre les réseaux plus robustes et résilients, en particulier dans les zones rurales.

Le ministre a souligné que le déploiement de la fibre optique se poursuivra en vue d’atteindre une généralisation d’ici 2025, conformément à l’engagement du président de la République. En attendant, l’extension des aides pour accéder au très haut débit à 7 millions de foyers non éligibles à la fibre représente une avancée significative vers le droit au très haut débit pour tous, avec un budget total de 20 millions d’euros consacré à cette initiative.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *