Carpiquet inaugure un distributeur de billets indépendant

Carpiquet inaugure un distributeur de billets indépendant

Pour la commune de Carpiquet, près de Caen, l’arrivée d’un distributeur de billets, début décembre, est une petite révolution. La municipalité a décidé de payer un opérateur pour en faire installer un, n’ayant pas de retour positif de la part de plusieurs banques. La commune de Carpiquet, près de Caen, compte plus de 3 000 administrés et jusqu’au 1er décembre, elle n’avait aucun distributeur de billets. Elle vient d’en accueillir un, le tout premier de son existence. Il s’agit d’un distributeur indépendant. Faute de banques, parce qu’elles sont parties ou ne sont tout simplement jamais venues n’y trouvant pas d’intérêt, des municipalités comme Carpiquet se débrouillent par leurs propres moyens et paient pour faire installer un distributeur de billets.

Publicités

L’impact du distributeur sur la vie locale

La venue du distributeur a été très attendue par les habitants et les commerçants de Carpiquet. En effet, les habitants étaient obligés de faire plusieurs kilomètres pour retirer de l’argent, ce qui n’était pas pratique, surtout pour les paiements en espèces dans les commerces locaux. Avec l’installation du distributeur, les habitants et les commerçants peuvent enfin bénéficier d’une solution de retrait d’argent à proximité, ce qui devrait dynamiser l’activité économique locale.

Les enjeux économiques et politiques

L’initiative de la mairie de Carpiquet constitue un investissement significatif, avec un loyer mensuel de 1000 euros pour l’opérateur du distributeur, ainsi qu’une somme d’environ 50 000 euros pour l’installation de l’appareil. Cependant, cette démarche s’inscrit dans une tendance nationale, avec une augmentation du nombre de distributeurs de billets indépendants en France. Ces distributeurs sont souvent installés dans des zones rurales et semi-rurales, offrant une accessibilité accrue aux services bancaires pour les populations éloignées des grandes agglomérations.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *