Augmentation de la Taxe intérieure de consommation finale sur l’électricité

Augmentation de la Taxe intérieure de consommation finale sur l’électricité

La Taxe intérieure de consommation finale sur l’électricité (TICFE) sera augmentée plus tôt qu’initialement prévu, entraînant une hausse des prix de l’électricité. Après un rabais de cette taxe en 2021, le gouvernement a décidé d’activer une augmentation plus rapide que prévu, provoquant un débat entre les familles touchées par cette décision et l’État qui cherche à redresser ses finances publiques.

Publicités

La TICFE avait été abaissée à 1 euro par mégawattheure en 2021 pour limiter la hausse des prix de l’électricité. Cependant, cette décision a entraîné un manque à gagner de 9 milliards d’euros pour l’État. Malgré la baisse des prix sur les marchés de l’énergie, le gouvernement a décidé de réintroduire progressivement cette taxe à partir de 2024, ce qui se traduira par une augmentation moyenne de 130 euros par ménage.

Alors que le ministre de l’Économie assure que la hausse des prix de l’électricité sera limitée à 10 %, certains experts et citoyens expriment leur préoccupation quant à l’impact sur les ménages, en particulier ceux qui cherchent à adopter des sources d’énergie plus durables. Cette augmentation intervient dans un contexte où les tarifs de l’électricité sur le marché ont diminué de 27% au cours des derniers mois, mais ne seront pas ressentis sur les factures avec cette augmentation de 10%. La hausse exacte des tarifs sera annoncée début janvier pour une application en février.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *