Scandale chez Daihatsu : Suspension des livraisons de Toyota

Nouveau scandale chez Daihatsu, filiale de Toyota

Un nouveau scandale secoue l’industrie automobile japonaise, cette fois-ci impliquant la filiale de Toyota, Daihatsu. Des irrégularités sur les tests de sécurité des véhicules ont été mises en lumière, entraînant la suspension des livraisons de l’ensemble des modèles de la marque. Ces manipulations concernent 174 irrégularités réparties sur 25 catégories de tests, datant pour certaines de 1989, et touchant 64 modèles de véhicules, y compris ceux fabriqués pour Toyota, Mazda et Subaru. La pression intense exercée sur les employés chargés des essais de sécurité est mise en cause, ainsi que le manque d’expertise au niveau des dirigeants de l’entreprise.

Publicités

Les conséquences pour Toyota et l’industrie automobile

Ce nouveau scandale risque de coûter cher à Toyota, qui a dû également suspendre la livraison des modèles affectés. L’ensemble des modèles développés par Daihatsu ont vu leur commercialisation suspendue, et les conséquences pourraient être importantes. Ces révélations pourraient ébranler la réputation du géant japonais et la pression financière se fait déjà sentir, le cours de son titre ayant chuté de 4% suite à ces révélations.

La question de l’avenir de Toyota

Malgré sa performance financière, Toyota se retrouve une fois de plus confronté à un scandale qui met en cause sa supervision des activités de ses filiales. Ces révélations, associées au rappel de 1,12 million de véhicules aux USA pour un problème d’airbag, posent la question d’un mal plus profond au sein de l’entreprise. Si Toyota vend beaucoup en dehors de l’Europe, ces scandales pourraient tout de même ternir sa réputation à l’échelle mondiale. Reste à voir quelles seront les conséquences à long terme de ces révélations pour le géant japonais de l’automobile.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *