La Bourse de Paris termine quasi stable

La Bourse de Paris termine quasi stable

La Bourse de Paris a terminé quasi stable mardi, à l’issue d’une séance aux volumes d’échanges faibles à l’approche des fêtes de fin d’année, tandis que les taux obligataires reculent. L’indice vedette CAC 40 a gagné 0,08%, soit 5,81 points à 7.574,67 points. Lundi, le CAC 40 a cédé 0,37%, terminant à 7.368,86 points, à l’issue d’une séance surtout animée par la remontée des prix du pétrole sous l’effet des craintes de perturbations du transport maritime d’hydrocarbures liées à des attaques en mer Rouge.

Publicités

Au cours de la séance, les nouveaux départs de chantiers de logements aux États-Unis ont surpris par leur bonne tenue en novembre (+14,8% sur un mois). Ces chiffres sur le marché immobilier ont été «un peu meilleurs qu’attendu», ce qui est «plutôt positif» car cela «alimente» la thèse d’«un atterrissage en douceur de l’économie» américaine, commente M. Chaloin. Les marchés espèrent voir l’économie américaine éviter la récession et l’inflation revenir à un niveau jugé raisonnable par les banques centrales, ce qui leur permettrait de baisser leurs taux d’intérêt directeurs.

La Banque centrale européenne (BCE) devrait baisser ses taux « à un moment » en 2024 après les avoir laissés à un plateau, le temps de constater que ses précédentes hausses ont bien produit leurs effets sur l’inflation, a déclaré François Villeroy de Galhau. « Entre la hausse des taux, qui, sauf surprise, est terminée, et la baisse, qui devrait intervenir à un moment donné en 2024, il y a un plateau », a souligné le gouverneur de la Banque de France sur ‘France Inter’.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *