La Banque centrale européenne maintient ses taux directeurs

Article 1 : La Banque centrale européenne maintient ses taux directeurs

Publicités

Jeudi dernier, la Banque centrale européenne a décidé de maintenir ses taux directeurs à un niveau historiquement haut de 4,00%, confirmant ainsi son choix de pause après dix relèvements successifs depuis juillet 2022. Cette décision intervient alors que l’inflation en zone euro montre des signes de ralentissement. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a souligné que la banque centrale maintiendrait des taux élevés aussi longtemps que nécessaire, craignant notamment une nouvelle flambée des prix de l’énergie sur fond de tensions géopolitiques, ainsi que des hausses de salaires susceptibles de nourrir un rebond de l’inflation.

Article 2 : La BCE envisage une baisse de ses taux en 2024

Malgré la décision de maintenir les taux directeurs à leur niveau actuel, la Banque centrale européenne a annoncé que l’inflation devrait reculer à 2,7% en 2024, et passer sous la barre des 2% en 2026. Les prévisions de croissance ont également été revues à la baisse pour 2024, à 0,8% contre 1% prévu initialement. La BCE a réaffirmé sa volonté de maintenir des taux suffisamment restrictifs aussi longtemps que nécessaire, tout en reconnaissant que les pressions inflationnistes s’atténuaient en zone euro.

Article 3 : Repoussant les anticipations de baisse des taux

La décision de maintenir les taux directeurs de la BCE a contrarié les anticipations des investisseurs sur une baisse imminente des taux d’intérêt au cours du premier semestre 2024. Les investisseurs estiment désormais que la BCE devrait commencer à réduire ses taux en avril. Par ailleurs, la BCE a annoncé qu’elle envisageait de mettre fin à son programme de rachat d’obligations, le PEPP, plus tôt que prévu, en témoignant ainsi sa volonté de normaliser sa politique monétaire.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *