Grève à l’aéroport de Genève : accord entre personnel et direction

La grève à l’aéroport de Genève prend fin après un accord entre le personnel et la direction

Après une grève qui a débuté dimanche à l’aube, une partie du personnel de la société d’assistance en escale Dnata, active à l’Aéroport de Genève, a finalement conclu un accord avec la direction. L’accord a été obtenu peu avant midi, mettant ainsi fin à un mouvement social qui a tout de même causé des perturbations sur le trafic aérien.

Publicités

Les négociations ont finalement abouti à un accord qui prévoit une augmentation de 3% des salaires, une prime sur la pénibilité du travail, ainsi qu’une convention collective de travail (CCT) qui faisait défaut depuis 2017. Malgré les revendications de 5% d’augmentation salariale, les employés ont également obtenu des rémunérations déplafonnées et un bonus unique de 500 francs pour chaque collaborateur, en fonction du taux de travail.

Le syndicat s’est dit satisfait de cet accord, soulignant que les mesures de lutte ont payé. La direction a proposé plusieurs avancées, telles que l’indemnisation des heures supplémentaires, une prime pour tous en janvier et une augmentation mensuelle pour le personnel de nettoyage. Cependant, les demandes touchant le personnel auxiliaire n’ont pas été satisfaites. Le mouvement de grève a finalement eu peu d’impact sur le trafic aérien, avec seulement trois rotations annulées et quelques retards. La direction de Dnata a renoncé à un projet controversé visant à réduire les fonds de retraite de son personnel.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *