Fin des incitations à l’achat de voitures électriques en Allemagne

Fin des incitations à l’achat de voitures électriques en Allemagne

L’Allemagne, bastion de l’industrie automobile, met fin aux incitations à l’achat de voitures électriques, plongeant les constructeurs dans l’incertitude. Cette décision, motivée par une crise budgétaire post-pandémique, suscite des inquiétudes quant à la compétitivité et compromet l’objectif ambitieux du pays d’avoir 15 millions de véhicules électriques d’ici 2030.

Publicités

Le ministère de l’Économie, faisant face à des contraintes financières, a déclaré que les demandes d’aides, plafonnées à 4500 euros, ne seraient plus acceptées après le lundi 18 décembre. Cette annonce a suscité des inquiétudes quant aux retombées potentielles sur les constructeurs automobiles et les consommateurs, jetant ainsi une ombre sur l’horizon déjà nuageux de l’industrie.

Un total de 10 milliards d’euros ont été alloués pour quelque 2,1 millions de véhicules électriques depuis 2016, selon le ministère de l’Economie. Les fleurons de l’industrie automobile allemande affrontent avec difficulté la transition vers l’écomobilité, dans un contexte d’une faible demande liée à une économie mondiale moribonde.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *