Augmentation de la taxe foncière en 2024

Augmentation de la taxe foncière en 2024

À dix jours de Noël, une mauvaise nouvelle pour les propriétaires : la taxe foncière va augmenter d’au moins 3,9% en 2024, après une hausse de 7% en 2023. Cette augmentation est due à l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) qui a grimpé de 3,9%, entraînant une hausse inévitable de la taxe foncière. De plus, certains maires ont également choisi d’augmenter leur taux communal, aggravant la situation pour les contribuables.

Publicités

Une formule de calcul complexe

La taxe foncière est calculée en trois étapes. Tout d’abord, la « valeur locative cadastrale » est déterminée, correspondant au loyer annuel théorique du bien immobilier. Ensuite, l’inflation est prise en compte pour revaloriser le montant de la base d’imposition. Enfin, le taux de taxe foncière voté par les communes ou intercommunalités vient compléter le calcul. Cette formule complexe a conduit à une augmentation de près de 26% de la taxe foncière en 10 ans, suscitant la colère des contribuables.

Une évolution moins rapide que prévue

La bonne nouvelle est que l’indice des prix à la consommation harmonisé a été révisé à la baisse, passant de +3,8% à +3,9%. Cela signifie que la taxe foncière augmentera d’au moins 3,9% en 2024, ce qui est moins que ce qui était initialement prévu. Cependant, la situation reste incertaine, car les taux d’imposition votés par les communes pourraient également impacter significativement le montant final de la taxe foncière.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *