L’incendie meurtrier à Conakry: Solidarité et critiques

### L’incendie meurtrier à Conakry
Au moins huit personnes ont été tuées dans l’incendie qui a touché, lundi 18 décembre, le centre-ville de Conakry, la capitale guinéenne, après l’explosion du principal dépôt de carburant du pays, qui a entraîné la fermeture des écoles et des administrations. Les blessés arrivent par dizaines dans deux des principaux hôpitaux de Conakry, Ignace-Deen et Donka. Le président du Conseil national de transition (CNT), l’organe législatif mis en place par les militaires au pouvoir depuis 2021, Dansa Kourouma, a confirmé que cet incendie avait causé « de nombreux dégâts y compris des pertes en vie humaine ». Le gouvernement a annoncé la fermeture des écoles et a demandé aux travailleurs des secteurs public et privé de rester chez eux dans le Grand Conakry, comprenant la capitale et ses environs.

Publicités

### Un plan d’urgence sanitaire activé
Les écoles fermées, la zone portuaire bouclée. Des dizaines de véhicules de la protection civile et des camions de la SEG (Société des eaux de Guinée) sont présents pour tenter de contenir l’incendie. Le gouvernement a activé un « plan d’urgence sanitaire dans le grand Conakry » pour la prise en charge des blessés. Une cellule de crise a été mise en place et des appels à la solidarité ont été lancés à l’intention de la population. L’incendie a causé d’importants dégâts matériels et le gouvernement a annoncé qu’une enquête sera ouverte pour situer les causes et les responsabilités de ce drame.

### Solidarité et critiques
Après la tragédie, la solidarité s’organise à Conakry avec des chaînes de solidarité et des dons de sang organisés. Cependant, les critiques commencent à se faire entendre, notamment sur la dangerosité du dépôt d’hydrocarbures en plein cœur de la capitale. Le gouvernement est critiqué pour avoir envisagé de poursuivre le projet de délocalisation du dépôt d’hydrocarbures initié sous l’ancien président. Cependant, le gouvernement affirme que des chantiers sont en cours de construction pour remplacer le dépôt actuel.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *