Appels à un cessez-le-feu humanitaire à Gaza

Appels à un cessez-le-feu humanitaire à Gaza

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé une profonde préoccupation suite à l’attaque sur l’hôpital Al-Ahli dans le nord de la bande de Gaza. Le directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que l’OMS et l’ONU avaient entrepris une mission conjointe à haut risque dans les hôpitaux Al-Ahli et Al-Shifa pour livrer des médicaments et du matériel chirurgical, et pour aider au traitement des blessés et aux accouchements. Les récentes attaques ont eu un impact immense sur ces établissements de santé et les conditions auxquelles les patients et les travailleurs de la santé sont confrontés sont catastrophiques.

Publicités

L’armée israélienne a poursuivi ses bombardements sur la bande de Gaza malgré les tractations et négociations en cours pour obtenir une trêve dans le conflit. Les combats ont causé d’immenses destructions dans la région, la plupart des hôpitaux sont hors service et la moitié de la population souffre de faim extrême ou sévère. Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme réclame une enquête sur le possible crime de guerre par les forces israéliennes à Gaza, suite à la mort de 11 hommes palestiniens non armés lors d’une intervention de l’armée israélienne dans un immeuble résidentiel.

Des efforts diplomatiques sont en cours pour négocier une nouvelle trêve, avec des discussions entre le Hamas et Israël, ainsi que des négociations au Conseil de sécurité de l’ONU. Cependant, la situation humanitaire à Gaza reste critique, avec une grande partie de la population en besoin urgent d’aide et de protection. Une solution pacifique semble être plus que nécessaire pour mettre fin à cette crise humanitaire.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *