80 interpellations dans 53 départements dans le cadre d’un vaste coup de filet contre la pédocriminalité en France

Une opération coordonnée par la police et la gendarmerie a permis l’interpellation de 80 personnes impliquées dans des activités pédocriminelles. Les arrestations ont eu lieu dans 53 départements, y compris en Outre-mer, et ont touché des individus de divers profils socioprofessionnels, allant de l’élu local au chômeur, en passant par l’ingénieur.

Publicités

Les arrestations ont été menées dans le cadre d’une opération d’une ampleur jamais vue en France, sous la coordination de l’Office des mineurs (Ofmin) de la police judiciaire. Les forces de l’ordre ont ciblé des individus en contact régulier avec des enfants, tels que des professeurs des écoles, des entraîneurs sportifs, ou des surveillants dans des foyers pour enfants en situation de handicap.

Les investigations ont permis de retrouver chez plusieurs des suspects plus de 100 000 images et vidéos pédocriminelles, stockées dans des ordinateurs et autres supports numériques. Certains contenus étaient décrits comme « extrêmement violents », incluant des actes commis sur des nourrissons, ainsi que des abus sexuels impliquant des animaux.

Les personnes interpellées ont reconnu les faits qui leur sont reprochés, certains ayant été trouvés en train de télécharger des contenus pédocriminels lors de leur arrestation. Parmi les individus présentés à un juge, 13 ont été écroués, d’autres ont été placés sous contrôle judiciaire, en attente de leur jugement. Des professeurs des écoles, un ambulancier, et un élu local figurent parmi les personnes interpellées.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a salué ce coup de filet contre la pédocriminalité, tout en soulignant que les investigations se poursuivent. Des représentants d’associations de protection de l’enfance ont également réagi à ces arrestations, soulignant l’importance de retrouver les victimes et de faire toute la lumière sur ces crimes.

Cette opération constitue l’une des plus importantes jamais menées en France dans la lutte contre la pédocriminalité.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *