La France évite de peu la récession avec une croissance de 0,1% prévue pour le quatrième trimestre

La Banque de France a récemment annoncé que la croissance économique de la France devrait atteindre 0,1% au quatrième trimestre, permettant ainsi d’éviter une récession après un troisième trimestre marqué par une légère contraction de l’activité. Cette projection marque une légère amélioration par rapport au trimestre précédent, où le produit intérieur brut (PIB) était en recul de 0,1%.

Publicités

Selon les données recueillies auprès de 8 500 chefs d’entreprise entre la fin novembre et début décembre, l’activité a progressé dans le secteur des services, tandis que le second œuvre du bâtiment a également enregistré une légère progression. En revanche, l’industrie a stagné en novembre et devrait se contracter en décembre, tandis que le gros œuvre du bâtiment continue de souffrir.

Malgré les événements climatiques extrêmes, tels que les inondations et les tempêtes en novembre, qui ont eu un impact limité sur l’activité économique, certaines industries ont été plus affectées, notamment le bâtiment et certains secteurs de l’industrie.

La Banque de France souligne également un mouvement de « normalisation » des prix dans l’industrie et le bâtiment, avec davantage d’entreprises ayant baissé leurs prix de production que celles les ayant augmentés.

En outre, la Banque de France a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2023 et 2024, prévoyant une croissance de 0,9% pour ces deux années, contrairement aux anticipations plus optimistes du gouvernement.

La France semble ainsi rester à la merci de la conjoncture économique actuelle en Europe, marquée par la menace de récession en Allemagne et les difficultés économiques persistantes en Italie. La situation économique en Europe pourrait avoir des répercussions sur l’économie française, nécessitant une surveillance attentive de la part des acteurs économiques et des entreprises.

En attendant la publication des nouvelles projections macroéconomiques de la Banque de France pour la période 2023-2025, l’économie française reste en équilibre instable avec des défis à relever pour maintenir sa croissance.

Cet article a été rédigé à partir de plusieurs sources d’informations économiques et financières.

Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *